AGIR POUR PROTÉGER
LES ANIMAUX RÉUNIONNAIS

Le Blog

TEMOIGNAGE DE KARINE, SUR DES FAITS ARRIVES LE 3 AOUT 2009

14 août 2009 00:00 | Association

« Je suis sur la route de la Plaine St Paul, j’ai rendez-vous chez mes supers véto, chercher Krakou et Pillow, petits chiens récupérés sur le bord de la route, ils sont en soins.

je roule tranquillement et subitement dans la montée, j'entends des hurlements de chien, une horreur ! moi qui adore les animaux !

Mon regard se porte sur la gauche et stupeur : 5 jeunes s’acharnent sur un chien et je devine son état de loin déjà .......

D’un coup la rage me prends, je sors en furie de ma voiture, me dirige vers eux et j’hurle tout ce que je peux de rage, de pleurs. Il n'y a pas d'autres mots ; j'avais vraiment la haine envers ces pauvres jeunes qui n’ont même pas conscience de leurs actes vu leur inculture. Je leur ai quand même souhaité de crever comme ce chien, et que viendra le temps où je leur marcherai dessus...

J'ai donc récupéré ce pauvre chiot, petit malinois, dans un état sanitaire déplorable, à bout de force, ne pouvant se défendre de l'homme et condamné à mourir s’il n’avait pas rencontré mon chemin ce fameux 3 août 2009.

Je l’ai donc amené chez Emmanuelle et Nicolas, que Anne et moi-même, nous ne pourrons jamais remercier assez pour le soutien qu’ils nous apportent au quotidien.

Nos deux supers véto ont pris la décision de le garder 3 jours en isolement, afin de voir s’il était atteint de la maladie de carré car ses yeux étaient plein de pus.

Ils l’ont installé confortablement au chaud avec gamelles remplies à ras bord : il a dévoré !

On se doute bien que son dernier repas devait remonter à bien loin !

Son état est, certes pitoyable, mais au-delà de l’apparence qu’il a aujourd’hui, ce chien sera d’une beauté stupéfiante une fois traité correctement et retapé.

Je n'ai jamais pleuré mais là, c'est cette violence, ces hurlements, ils lui tiraient la peau, les oreilles, et ne l’épargnaient pas en coups de pieds : ces jeunes là sont un cancer pour notre planète ! Qu’on se le dise ! »

Karine


VOUS VENEZ D'ADOPTER UN CHATON OU UN CHIOT DANS UNE ASSOCIATION OU CHEZ UN PARTICULIER...

24 mai 2009 00:00 | Association

QUE DEVEZ VOUS SAVOIR ? 

1 - Demandez quand l'animal a été vermifugé (dates) car un chaton/chiot doit être vermifugé tous les mois jusqu'à  6 mois.

2 - Demandez à voir les croquettes que mange le chiot/chaton pendant sa période de sevrage car nous nous sommes aperçus que les 'éleveurs' ne donnent pas de la bonne qualité et les chiots/chatons développent des problèmes de motricité.

3 - Ne dites pas 'mon chat ne sort pas, il n'a pas de puces' : c'est vrai il ne sort pas, mais vous OUI... et vous pouvez lui ramener des puces ou des larves de puce de l'extérieur. Et les parasites externes entraînent les parasites internes.

4 - Traitez votre animal contre les puces avec un produit adapté ; un produit pour adulte ne convient pas pour un chaton/chiot car trop fort pour lui (de même pour la nourriture).

5 - 3 jours après le traitement antiparasitaire, vous pouvez vermifuger votre chaton/chiot en toute sécurité (pensez à noter la date).

N'oubliez pas qui dit PUCES dit VERS internes chez votre animal...

Quelque fois vous avez un chaton/chiot très 'explosif' car bien souvent non vermifugé. Il faut savoir que les vers rongent leur estomac et les intestins.

Demander conseil à votre vétérinaire.

Dans notre association tous nos animaux sont vermifugés.

Faites confiance aux personnes sérieuses dont l'expérience n'est plus à prouver, vous aurez certes l'impression de payer cher une adoption mais votre animal sera sain et en bonne santé.


LE CORYSA

24 mai 2009 00:00 | Information

Par un temps humide, pluvieux, votre chat peut attraper un rhume, un refroidissement, comme nous d'ailleurs.

L'incubation dure 2 à 4 jours. Au début, l'animal éternue, il a le nez qui coule, les yeux larmoyant, il ne joue pas, mange peu et reste dans son coin... il est fiévreux.

ALORS QUE FAIRE ?

IL FAUT AGIR VITE

Dès le 1er symptôme, éternuements répétés, vous pouvez demander conseil à votre pharmacien qui saura vous donner les bons antibiotiques.

Votre vétérinaire est là lui aussi. Le traitement dure en général 10 jours. De plus vous pouvez faire à votre chat des séances d'aérosols/inhalations : 2 à 3 par jour.

COMMENT FAIRE ?... voilà le programme :

- prendre un panier de transport et y mettre le chat. Bien fermer la porte,

- faire bouillir de l'eau,

- placer un bol devant le panier avec les produits pour l'inhalation que vous avez acheté chez votre pharmacien et si vous avez du THYM en mettre une branche,

- verser l'eau chaude dans le bol,

- couvrir l'ensemble avec une couverture.

Le chat peut rester 5 à 10 minutes.

UN CORYZA QUI N'EST PAS SOIGNÉ PEUT ENTRAÎNER LA MORT DE VOTRE ANIMAL... ALORS SOYEZ VIGILANTS ET AGISSEZ VITE !!!


QU’EST-CE QUE LA TEIGNE ?

20 avr. 2009 00:00 | Information

Il s'agit d'une mycose cutanée. C'est une infection de la peau, des poils et des griffes par des champignons microscopiques, les dermatophytes. Cette infection est fréquente chez le chat.

Symptômes : cliniquement, la teigne se caractérise par des dépilations diffuses, ou  le plus souvent localisées, rondes, de quelques centimètres de diamètre, de préférence sur la tête et les oreilles. Elle peut être également localisée aux griffes et elle est alors très tenace. Dans la plupart des cas les teignes n'entraînent pas de démangeaisons et n'affectent pas l'état général de l'animal, mais elles sont extrêmement contagieuses pour l'homme et les autres animaux carnivores.

Soins : les lésions uniques seront traitées grâce à un antifongique local. Si elles sont étendues et multiples, il faudra traiter tout le corps (grâce à des bains) et administrer un traitement par voie orale pendant au moins un mois

Il est nécessaire de traiter également l'environnement.

Consultez vite votre vétérinaire pour un traitement adapté et efficace.


Quelques conseils pour le bien être de VOTRE CHIEN et VOUS

7 févr. 2009 00:00 | Information

C’est VOUS qui devez être le CHEF DE MEUTE. Pour cela , vous devez instaurer des règles et TOUJOURS les appliquer. Il y a des choses que votre chien n’a pas le droit de faire. Cela ne doit pas être un jour « oui » et un jour « non ».

 

Quelques règles de base essentielles qui renforceront votre rôle de chef de meute.

§         Lorsque vous quittez votre domicile, ignorez votre chien. Ne lui dites pas « au revoir ». Si vous devez dire quelque chose, alors dites-lui « tu gardes la maison ».

§         Lorsque vous rentrez chez vous, ignorez votre chien (pas un mot, ni une caresse, ni un regard !) jusqu’à ce qu’il se calme. S’il saute sur vous, tenez vous droit et bien campé sur vos jambes, les mains tendues et les paumes ouvertes vers lui et dites lui fermement « NON » ! Une fois calmé, attendez 5 mn puis appelez-le pour le caresser : c’est vous qui décidez quand il peut venir.

§         Mangez de préférence avant lui et qu’il vous voit (au moins un biscuit ou autre chose).

§         Le chien ayant une mémoire immédiate, grondez-le au moment de la bêtise ou PAS DU TOUT !

 

Ø      Si votre chien ne revient pas immédiatement quand vous l’appelez, ne le grondez pas car il comprendra qu’à chaque fois qu’il revient, il se fait engueuler et n’aura plus envie de revenir. Il faut au contraire le féliciter car il est revenu ! Par contre si c’est vous qui allez le chercher, là vous pouvez lui faire comprendre que vous n’êtes pas content (on ne peut demander à un chien de revenir immédiatement sans le lui apprendre)

Ø      Si votre chien a fait des bêtises pendant votre absence, cela ne sert à rien de le gronder : ce qu’il comprendra, c’est que dès que vous rentrez, il se fait gronder (même si on a le sentiment que le chien sait car il prend un air fautif quand on lève la voix). C’est uniquement quand vous le prenez sur le fait que vous devez intervenir.

PENSEZ-Y : UN JEUNE CHIEN FAIT BEAUCOUP DE BETISES,

VOUS DEVREZ L’EDUQUER, ce qui demande du temps et de la patience !


Comment nous aider?

1 janv. 2009 00:00 | Association

 

 

L’association APPAR (Agir Pour Protéger les Animaux Réunionnais) a pour but de sauver des animaux de la rue (chiens, chats) pour leur donner une seconde chance.

 

Les moyens de l’association ne nous permettent pas d’avoir un refuge pour accueillir ses animaux; nous fonctionnons avec l‘aide de bénévoles qui font office de famille d’accueil jusqu’à leur adoption définitive.

 

L’APPAR recherche:

-          Des familles bénévoles pour accueillir un animal au sein de son foyer jusqu’à ce que l’association lui trouve un bon maître,

 

-          Mais aussi des familles désirant adopter un animal.

Tous les animaux proposés à l’adoption sont visibles sur le blog de l’association:

http://agirpourprotegerlesanimauxreunionnais.hautetfort.com

 

-          Des parrains et marraines pour aider un animal jusqu’à son adoption définitive.

-          Des bénévoles pour nous aider dans nos actions de protection animale…

 

Pour nous aider, tout don est bienvenu:

-          Aliments pour animaux

-          Produits de soins (anti-puces, vermifuges, shampooing…)

-          Colliers, laisses, gamelles, paniers, jouets, couvertures

-          Caisses de transport, niches…

 

L’association a également besoin de dons financiers pour subvenir aux frais vétérinaires, souvent élevés vu l’état de certains animaux recueillis.

 

Nous recherchons également des voyageurs REUNION - PARIS qui accepteraient d’être « accompagnateur » d’un animal voyageant en soute pour être adopté en métropole.

 

Merci de penser à eux et n’hésitez pas à contacter l’APPAR pour toute idée ou suggestion !!

 

Contact: 0693 03 85 44

E-mail: ap-par@hotmail.fr


PAGE D'ACCUEIL

14 avr. 2008 00:00 | Association

Chers visiteurs,

 

Arrivée sur l’île de La Réunion en 2006 j’ai été tout de suite confrontée au triste sort que l’on réserve aux animaux domestiques et errants : chiens maintenus en cage ou à l’attache durant toute leur vie, chiens et chats écrasés sur le bord des routes, animaux que l’on abandonne parce qu’ils deviennent trop encombrant, animaux que l’on empoisonne à la mort aux rats ou que l’on utilise encore comme appâts (malgré une interdiction émanant d’un arrêté préfectoral !) et la liste des maltraitances est encore bien longue...

On ne compte pas moins de 150.000 animaux errants et 10.000 euthanasies par an sur l’île : ces chiffres font froid dans le dos quand on aime les animaux !

Il était donc nécessaire à mes yeux de créer une association de protection animale dans l’Ouest car il n’existe à ce jour aucune structure dans ce secteur de l’île.

Cette association n’est pas destinée à être un refuge, car nous n’en avons pas les moyens; nous sommes un petit groupe de personnes qui oeuvrons chacune de notre côté au respect des animaux : nous nourrissons chiens et chats errants, nous en accueillons quelque uns le temps de leur trouver un adoptant (très rare sur l’île il faut l’avouer) et nous les faisons stériliser, à nos frais bien sûr !

 

 

L'idée m'est donc venue de créer un Blog pour faire connaître cette association et toucher ainsi un grand nombre de personnes même si elles n’habitent pas sur l’île.

Nous recherchons donc des personnes qui souhaiteraient nous aider financièrement (pour la nourriture et les soins vétérinaires : stérilisations, tatouages et vaccins principalement) et/ou nous rejoindre au sein de notre association pour échanger des idées et faire ainsi avancer les choses afin de pouvoir mettre en place des actions de prévention, notamment auprès des plus jeunes pour lutter contre la maltraitance.

Pour me joindre envoyez-moi un mail à l’adresse mentionnée ci-dessus je vous ferai savoir comment faire.

 

Ce blog vous propose donc des chiens et des chats à l'adoption contre une participation : tous sont stérilisés, tatoués, vaccinés, vermifugés. Ils sont en pleine santé et attendent avec impatience un nouveau foyer après avoir, pour bon nombre d'entre-eux, connu la misère et la maltraitance infligées par l'être humain.

 

Si vous avez perdu ou trouvé un animal vous pouvez également nous contacter via l’adresse e-mail et nous verrons ce que l’on peut faire ensemble.

 

Alors si vous êtes sensibles à cette cause, je vous remercie d'en parler autour de vous, jeunes et moins jeunes ! car il est urgent de trouver un nouveau foyer plein de chaleur et de tendresse à nos pensionnaires qui trouvent le temps long !

 

Ghandi disait : « le degré de civilisation d’une société se mesure à la manière dont elle traite ses animaux » …

 

Nous comptons beaucoup sur vous alors AIDEZ-NOUS !!!!

 

Anne

 


LE VERMIFUGE

14 avr. 2008 00:00 | Information

Les parasites internes, ce sont pour la plupart, des vers ronds, blancs et en spirale, il s'agit d'ascaris. On les trouve chez le chaton ou le chiot jusqu'à l'âge de 7 à 9 mois. NOMBREUX, ILS PEUVENT ETRE DANGEREUX.

Ils provoquent des diarrhées, des vomissements, de la toux. La croissance est ralentie, le ventre est ballonné, le chaton, le chiot, le chien ou le chat adulte s'affaiblit.

Les adultes qui chassent et avalent des proies infestées sont plus exposés que les autres.

La vermifugation, efficace, peut être pratiquée dès l'âge de 8 semaines. Avant tout il faut le débarrasser de ses parasites grâce à un insecticide pour les puces et 5 jours après, passer au vermifuge. (Demandez conseil à votre vétérinaire).

Si votre animal a des difficultés pour prendre un comprimé, essayer avec de la Vache qui Rit, ils en sont très friands, ou dans du thon. Il existe des vermifuges en pipette pour les chats difficiles. Encore une fois, votre vétérinaire vous conseillera.

Un chat qui sort devra être vermifugé au moins 2 à 3 fois par an. Si celui-ci vit en appartement, il faudra aussi le vermifuger au moins 2 fois par an, car il n'a pas besoin de fréquenter d'autres chats pour être porteur de ténia ou de toxocarose et vous contaminer. En effet, ces vers peuvent lui avoir été transmis par sa mère, même si celle-ci semblait saine. Les larves ne se développent pas toujours mais se stockent dans le foie, les muscles et les mamelles...

Le parasite passe ensuite aux chatons par le lait maternel. Les oeufs de toxocara se retrouvent alors dans l'intestin du petit, trois semaines plus tard. Le même risque existe pour les chiots chez qui la contamination est encore plus précoce puisqu'elle se fait à travers le placenta.

De plus si votre compagnon ne sort pas, vous OUI. Vous pouvez lui rapporter des larves ou même une puce qui une fois ingurgitée lors de la toilette lui transmettra le ténia.

Pensez aussi à utiliser une bombe insecticide spécial pour l'habitat. Traiter les coussins, tapis, parquet, plinthes de votre maison ou appartement. De très bon produits sont en vente dans les hypermarchés, pharmacies, ainsi que chez votre vétérinaire. La santé de votre animal dépend de vous. Son bien être est aussi votre bien être.

La vermifugation est donc impérative et doit être régulière car elle rompt l'immunité et l'animal peut se recontaminer très vite.

L'herbe à chat ne dispense pas de traitement...Il la mange par plaisir, parce qu'ils ont mal à l'estomac, à cause des parasites ou d’une boule de poils.

Le vermifuge est donc indispensable. Les comprimés sont vendus en pharmacie ou chez votre vétérinaire.


QUELQUES RECOMMANDATIONS

14 avr. 2008 00:00 | Information

Est-il vrai que l'herbe à chat est indispensable ?
OUI. Un chat lâché dans la nature après un long séjour en appartement se précipite sur l'herbe. Le matou ne mastique pas sa nourriture, il la gobe. L'herbe va l'aider à digérer et surtout à régurgiter les touffes de poils qu'il ingurgite lors de sa toilette. Pas d'inquiétude si ensuite il vomit, cela est normal. Faites cette opération avant qu'il ne mange sa pâtée...

Est-il vrai qu'il faut laver son chat ?
FAUX.
Le chat se toilette lui-même. Contentez-vous de le brosser régulièrement pour éviter les noeuds.
Toutefois, si vous optez pour le grand nettoyage parce qu'il a des puces, mieux vaut avoir habitué minou à ce traitement dès son plus jeune âge. (à part notre Benhur qui lui a été maître nageur dans un autre vie)
N'utilisez pas votre shampoing conçu pour le ph de la peau humaine et non de la peau féline : il risque de provoquer des démangeaisons voire des allergies.

Autre recommandation : toujours avoir dans sa pharmacie de l’eau oxygénée et de la Bétadine jaune pour désinfecter les plaies de votre compagnon. La première chose à faire est de nettoyer la plaie avec de l’eau oxygénée jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de mousse blanche (tant qu’il y a de la mousse c’est qu’il y a des microbes) puis désinfecter avec de la Bétadine, c’est indolore et très cicatrisant. Et surtout allez chez votre vétérinaire qui prescrira à votre compagnon un traitement anti-inflammatoire et antibiotique pour enrayer l’infection.